Êtes-vous un client professionnel ?
Ce paramètre permet d'adapter l'assortiment de produits ainsi que les prix à vos besoins.
Oui
Non

Changement de pneus - Outillage et conseils

Avec le bon outil, des instructions et un peu d'habileté, vous pouvez changer vous-même les pneus rapidement et quand vous le souhaitez.

  

Quels outils sont-ils nécessaires pour changer un pneu ?

1. Changer les pneus implique de soulever la voiture

Un cric classique ou un un cric rouleur peut être placé et monté facilement à l'endroit nécessaire.

Par ailleurs, il offre l'avantage de nécessiter très peu d'effort pour soulever le véhicule. En ouvrant une soupape, la voiture peut aussi être abaissée rapidement.

Un autre avantage : Sur un cric rouleur, le véhicule est nettement plus stable que sur un cric à manivelle un peu bancal, sorti du coffre. 

De plus, les nouveaux modèles de voiture sont souvent livrés sans roue de secours, ni cric. Dans le coffre, on trouve désormais à la place une bombe anti-crevaison et un petit compresseur.

2. Moins d'effort / application de force ciblée pour desserrer les roues

Les clés à écrous offrent une extension de levier grâce à leur fonction télescopique. Elles permettent de desserrer facilement même les boulons ou les écrous de roue bien serrés.

Une clé en croix nécessite certes un peu plus de force mais peut être facilement mise en rotation. Les vis peuvent ainsi être retirées ou vissées rapidement. 

Une visseuse à choc à air comprimé, comme en ont les mécaniciens professionnels, se trouve rarement chez les bricoleurs.

Mais, pour le changement de roue, il existe désormais de bonnes visseuses à choc sans fil pour desserrer des écrous et vis fermement serrés. 

3. Un bon serrage après le changement de roue

Pour bien serrer les boulons en appliquant la force nécessaire après le montage, une clé dynamométrique est nécessaire.

Elle peut être réglée individuellement sur le couple de serrage nécessaire. De ce fait, cela garantit que les boulons ou vis de roue ne soient pas serrés de façon excessive ou insuffisante.

Important : Après l'usage, une clé dynamométrique précontrainte mécaniquement doit être remise à zéro. La clé ne doit pas rester durablement sous précontrainte, c'est-à-dire avec un couple de serrage défini de 110 Nm par ex.

  

Quand changer les pneus ?

Changement de pneus

Lors d'un véritable changement de pneus, les anciens pneus sont retirés des jantes et de nouveaux pneus sont chaussés. Ce n'est toutefois possible que dans un garage automobile car cela nécessite des appareils spéciaux. Pourtant, la plupart des personnes parlent  de changement de pneus alors qu'il s'agit souvent que d'un changement de roue.

Changement de roue

Il en va autrement pour le changement de roue, que chacun peut réaliser soi-même.  Si vous avez deux lots de roues, pour l'hiver et pour l'été, et si vous êtes habiles de vos mains, vous pouvez changer vous-même sans problème les roues de votre véhicule.  

On connaît tous la règle "d'O à P“, c'est à dire circuler avec des pneus hiver du mois d'octobre jusqu'à Pâques et les pneus été de Pâques jusqu'à octobre. Toutefois, avec le changement climatique, les saisons sont moins régulières, donnant l'impression qu'elles sont décalées de quelques mois, ce qui déstabilisent tout simplement de nombreux automobilistes au moment de changer les pneus. Les mécaniciens recommandent donc de passer aux pneus hiver dès que les températures chutent en dessous de 7 °C ou au plus tard à la première gelée.

A basse température, le risque existe que les pneus été durcissent ainsi perdent en flexibilité, en adhérence et en stabilité. Et qui souhaite, en hiver, abîmer les belles jantes alu des pneus été par le sel déversé sur la chaussée ? Sur des pneus hiver, la bande de roulement reste élastique et adhère bien à la chaussée à basse température. Attention : Quand les températures sont plus clémentes, les pneus hiver s'usent plus rapidement, ce qui rallonge la distance de freinage.

Pour de nombreux automobilistes, le passage des pneus été aux pneus hiver est la seule mesure qu'ils prennent pour préparer leur voiture à l'hiver. Mais, il faut en faire un peu plus pour que votre véhicule soit bien préparé pour l'hiver. Notre guide vous montre ce qu'il faut faire.

   

Préparer le changement de pneus de façon professionnelle

  

Guide : Comment bien changer un pneu ?

Avant de procéder au changement de roue, le véhicule doit être correctement immobilisé et sécurisé pour qu'il reste fixe. Le véhicule devrait être placé de façon à ce qu'il reste suffisamment d'espace sur le côté et que l'on puisse travailler sur les roues.

Ensuite, il faut enclencher la 1ère vitesse et serrer le frein à main. Pour les véhicules à boîte automatique, il faut mettre le levier de vitesse sur "P“ (parking).

  

Comment bien stocker les roues ?

Après le démontage, les roues doivent être marquées pour que l'on sache 6 mois après à quel endroit la roue était montée. Ensuite, si nécessaire, nettoyez la roue avec soin. A cet effet, nous proposons des nettoyants spéciaux pour jantes.

Une fois le pneu nettoyé et sec, il doit être contrôlé. Retirez les éventuels gravillons coincés entre les lamelles du pneu. Il faut ensuite vérifier si le pneu présente des traces d'usure ou des dommages. Le pneu ne doit être ni fissuré ni entaillé.

Une usure inégale peut suggérer un défaut de réglage des essieux (parallèlisme, géométrie). Il faudra faire mesurer le système de direction de votre véhicule chez un garagiste. Si tout est correct, les pneus ou roues peuvent être stockés. Il est important de stocker les roues complètes à l'horizontale ou suspendues. Seules les roues sans jante peuvent être entreposées à la verticale.

Les range-pneus sont parfaits pour le stockage. Les roues sont ainsi disposées les unes au-dessus des autres  sans se toucher et cela permet un gain de place évident. Sur certains modèles est fournie une bâche protectrice pour que les roues soient protégées de la poussière, de la saleté ou du soleil.

  

Questions fréquentes sur le changement de roue

Peut-on graisser les boulons ou écrous de roue ?

La réponse est clairement "Non !“. lors du serrage d'un boulonnage de roue, des forces de friction s'exercent sur le filetage. Ces forces de friction sont réduites lorsqu'on ajoute un lubrifiant. Si ce boulonnage est ensuite serré avec le couple de srrage préconisé, la charge de traction exercée sur le boulonnage esta lors nettement trop élevée. c'est pourquoi il faut toujours monter les boulonnages "à sec".

Peut-on graisser le support de jante sur le moyeu ?

La réponse à cette question est également un "Non !“ définitif. car les boulonnages de roue pressent la jante contre le support. De ce fait, se crée une adhérence par friction, qui est très importante en cas de forte accélération ou de freinage. Si le support de jante est lubrifié, alors il n'y a plus d'adhérence. Les forces résultantes ont alors un plus grand effet sur les boulonnages et cela peut aboutir, dans le pire des cas à la rupture des boulonnages.

Doit-on faire équilibrer une roue avant le montage ?

Non, ce n'est pas nécessaire. Toutefois, si on constate des vibrations au niveau du véhicule ou du volant après le changement de roue, c'est qu'il existe un déséquilibre. On peut supposer un défaut d'équilibrage sur une roue. Dans ce cas, les roues doivent être rééquilibrées par un technicien. Si une nouvelle roue est posée sur la jante, la roue complète doit être équilibrée.

Que se passe-t-il si j'ai utilisé les mauvais boulonnages ?

Lorsque le bon type de boulonnage est utilisé, la tête repose uniformément dans le trou de la jante (voir schéma A). Si le mauvais type de boulonnage est pris, la tête n'a qu'un contact annulaire avec la jante (voir repères en rouge, schéma B).

Cette surface de contact minimale transmettra toute la force nécessaire lors du serrage du boulonnage. Cela conduit forcément à une déformation du matériau. le boulonnage se desserre alors et peut même tomber. Dans le pire des cas, toute la roue peut se détacher du moyeu.

Que faire si la jante est rouillée ?

Dans la plupart des cas, le trou central de la jante se bloque avec le centrage de la jante. On peut l'éviter en graissant le centrage de jante lors de la pose de la roue ou en appliquant une pâte céramique. Si cela n'est pas effectué, une jante en acier peut se gripper.

Dans ce cas, il faut vaporiser un spray dégrippant sur le centrage de jante ainsi que le support de jante. Laissez agir le produit un certain temps. Ensuite, vous pouvez essayer en donnant de légers coups contre le pneu de débloquer la roue à la main. Si besoin, il est possible d'utiliser un marteau en caoutchouc. Si cela est vraiment nécessaire, frappez uniquement sur le pneu et non sur la jante.

Il est vivement déconseillé de faire les expériences dangereuses suivantes telles qu'abaisser la voiture avec un boulonnage débloqué dans la suspension ou de faire un tour du quartier dans cet état. Si la roue ne peut absolument pas être desserrée, il vaut mieux d'aller voir son garagiste. Car les mécaniciens ont d'autres moyens pour débloquer une roue.

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour vous offrir une expérience d'achat en ligne aussi agréable que possible, pour analyser l'activité du site et pour vous afficher des publicités personnalisées.
Notre politique de protection des données vous renseigne sur notre utilisation des cookies et sur la possibilité de définir vos préférences dans ce domaine.