Choisissez le mode Client pro ou Particulier pour voir les prix excl. TVA ou TVA incl.
Professionnel
Particulier

Tout pour souder

Tout ce dont vous avez besoin pour souder et tous les conseils pour obtenir de bons résultats. 

Les ingénieurs et techniciens en électronique ont l'habitude de manipuler au quotidien des appareils de soudage. Les bricoleurs expérimentés n'ont également aucun problème pour souder. Toutefois, si on ne manipule le fer à souder qu'à titre occasionnel, le résultat n'est souvent guère satisfaisant. Pour vous aider, nous avons réuni quelques informations interessantes sur le soudage.

  

Fers à souder

Du modèle pour débutant à l'équipement professionnel

Lors du brasage, les métaux chauffés se fluidifient afin de former une liaison matérielle avec les surfaces d'autres métaux à assembler. Les éléments à assembler ne sont pas fondus en profondeur ; c’est l’une des principales différences par rapport au soudage. 

Le matériau employé pour assembler les pièces s’appelle métal d’apport et un alliage qui fond facilement. Le brasage crée une liaison intermétallique entre les pièces, laquelle est électroconductrice. Le brasage fait ainsi partie des techniques d’assemblage électriques et est la plus répandue du secteur électrotechnique. 

Critères d’achat des fers à souder – A quoi faut-il faire attention lors de l’achat ?

lors de l'achat d'un fer à souder, il faut savoir au préalable pourquoi on souhaite l'utiliser. En fonction de l'usage prévu, vous avez à disposition différents modèles : fers à souder pour débutants, fers à souder pour bricoleurs expérimentés et fers à souder pour professionnels.

Dans la plupart des cas, les bricoleurs feront l'acquisition d'un fer à souder manuel sans régulation de la température. Ces fers à souder présentent un très bon rapport qualité/prix. En outre, ils existent en différentes catégories et tailles pour pouvoir réaliser les différents travaux de soudage de façon optimale.

  

Soudage au gaz

Appareils de soudage au gaz : soudage sans raccordement électrique

La plus grande différence entre le soudage au gaz et le soudage électrique réside dans l'énergie employée. Tandis que le soudage électrique, que ce soit un fer à souder ou une station de soudage, nécessite d'être raccordé au secteur pour fonctionner, les chalumeaux disposent d'un réservoir interne rempli d'un mélange de butane et de propane. Il existe également des appareils avec un réservoir externe.

Un allumeur piézoélectrique ou un simple briquet suffit pour enflammer le gaz. C'est qu'appparaît la différence avec le soudage électrique : la flamme. Dans le secteur électronique et électrique non industriel, on travaille traditionnellement avec des fers à souder électriques et des pannes métalliques. Les appareils de soudage à gaz peuvent également fonctionner avec des pannes métalliques ou à la flamme nue et même uniquement à l'air chaud. C'est ce qui les rend uniques.

Bon à savoir : Les appareils de soudage au gaz – que ce soient des fers à souder ou des chalumeaux – atteignent des températures maximales comprises entre 500 et 2000˚ C et conviennent également au brasage fort.

Les chalumeaux et les lampes à souder sont nettement plus grands par rapport aux fers à souder à gaz. Toutefois, il existe de petits chalumeaux servant par exemple en cuisine pour flamber (le caramel de la crème brûlée). 

Offres carte de fidélité

Newsletter Conrad

Promotions et plus

  

Métal d'apport

Le métal d'apport assure une liaison mécanique et électroconductrice

Le métal d'apport est un alliage constitué de différents métaux. L'étain (Sn) étant le principal composant de cet alliage, on appelle également soudure à l'étain. D'autres métaux sont ajoutés à l'étain dans des quantités variables, p. ex : du plomb (Pb), du cuivre (Cu), de l'argent (Ag), de l'or (Au) ou encore du bismuth (Bi). Les propriétés du métal d'apport varient ainsi en fonction de la composition et de la proportion des différents métaux de l'alliage. Ainsi, il est possible de s'adapter de façon optimale aux différentes exigences lors du brasage.

La mission principale du métal d'apport est de combler l'espace compris entre les pièces à assembler par brasage. de plus, il doit créer une liaison mécanique et aussi électroconductrice. C'est pourquoi le métal d'apport a en général un point de fusion inférieur à celui des métaux qu'il doit assembler.

  

Stations de soudage

Contrôle exact de la température et fonctions supplémentaires

Les stations de soudage seont employés dans de nombreux domaines pour souder ensemble deux composants électroniques par une liaison intermétallique. Il s'agit par ex. de fixer des composants sur des platines ou des cartes de circuits imprimés. En Recherche & Développement, le brasage est très employé pour pouvoir agir rapidement lors du développement et de l'amélioration des prototypes. de cette manière, les pièces sont rapidement prêtes pour la prochaine étape du processus et pour les essais. 

Face à des composants électroniques de plus en plus petits et les platines et cartes de plus en plus étroites, le brasage est devenue une opération complexe et délicate. Les stations de soudage doivent donc fonctionner de façon fiable et précise dès le développement de nouvelles pièces pour ne pas fausser les résultats des essais ou influencer de façon négative le processus de développement.

Pour l'usage professionnel, il est particulièrement important que l'appareil ait un temps de chauffe rapide ainsi qu'une fonction de veille ou d'arrêt et qu'il soit facile à manipuler.

Nous utilisons des cookies et des technologies similaires pour vous offrir une expérience d'achat en ligne aussi agréable que possible, pour analyser l'activité du site et pour vous afficher des publicités personnalisées.
Notre politique de protection des données vous renseigne sur notre utilisation des cookies et sur la possibilité de définir vos préférences dans ce domaine.